Mal logement à Marseille : trois mois après le drame, la colère à nouveau dans la rue

Acte XII pour les gilets jaunes, acte 2 pour les défenseurs d’un logement digne. Ce samedi, ils étaient plusieurs milliers à s’être rassemblées dans le centre-ville de Marseille pour la deuxième «grande marche pour le logement et le droit à la ville». La première, organisée le 1er décembre moins d’un mois après l’effondrement de deux immeubles de la rue d’Aubagne, causant la mort de huit personnes, avait été organisée par le Collectif 5 novembre en mémoire des victimes. Si ce samedi, leurs noms ont encore résonné dans le cortège, les manifestants ont surtout voulu rappeler à la mairie de Marseille que trois mois après le drame, leur colère était toujours intacte.

Soutien aux 2 000 délogés, dont la plupart dorment encore…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *