L’Université de l’Idaho a perdu assez de plutonium pour faire une petite bombe artisanale

La Commission de Régulation Nucléaire, agence fédérale chargée de gérer et d’administrer les stocks de matériaux de ce genre aux USA, vient d’annoncer que l‘Université de l’Idaho risque une amende pour avoir perdu du plutonium. Et si la quantité disparue n’est clairement pas suffisante pour provoquer les terribles champignons atomiques, elle n’en reste pas moins utilisable pour des bombes artisanales moins impressionnantes, mais tout de même très dangereuses. Et l’agence ne plaisante clairement pas avec la sécurité, puisqu’elle a affirmé que l’université risque… une amende de 8.500 dollars.

C’est lors d’une inspection effectuée le 7 février que l’agence a découvert certaines violations des règlements, notamment…

Découvrir l’article original