L’UE veut empêcher le blanchiment d’argent via le bitcoin

BRUXELLES (Reuters) – Les Etats membres de l’Union européenne et les parlementaires européens se sont mis d’accord vendredi pour renforcer la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme sur les plates-formes d’échange du bitcoin et autres monnaies virtuelles, annonce l’UE dans un communiqué.

Parmi les mesures prises, figurent la fin de l’anonymat des transactions sur les plate-formes de monnaies virtuelles, y compris avec des cartes de prépayées. Certains enquêteurs ont estimé que de tels moyens de paiement avaient pu être utilisés pour financer des attentats.

Les plates-formes de transaction du bitcoin et les fournisseurs de « portefeuilles » qui détiennent la cryptomonnaie pour le compte de clients devront identifier leurs…

Découvrir l’article original