L’UE veut durcir l’encadrement des réseaux sociaux

BRUXELLES (Reuters) – L’Union européenne réfléchit à un durcissement de l’encadrement légal des réseaux sociaux et des fournisseurs de messagerie comme Facebook ou Gmail, montre un document que Reuters a pu consulter.

Cette volonté s’exprime alors que Facebook est l’objet de vives critiques après les révélations sur le siphonnage, en 2014, des données relatives à 50 millions d’abonnés du réseau social par le cabinet londonien de marketing politique Cambridge Analytica, qui a travaillé avec l’équipe de campagne de Donald Trump.

Le texte permettrait aux autorités européennes d’imposer des amendes représentant au moins 4% du chiffre d’affaires des groupes concernés au lieu des montants dérisoires qu’elles peuvent pour l’instant réclamer.

Avec cette…

[button color= »black » size= »medium » link= »https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/l-ue-veut-durcir-l-encadrement-des-reseaux-sociaux_122323?xtor=RSS-12″ icon= » » target= »true »]Découvrir l’article original[/button]