L’opéra de Versailles, joyau méconnu de la musique baroque – Sortir Grand Paris

En 250 ans, il a très peu servi. Miracle d’équilibre et de raffinement, l’opéra royal est consacré, depuis sa réouverture il y a dix ans, à la musique des XVIIe-XVIIIIe siècles.

« Il s’agit sans doute du plus beau théâtre au monde », prévient Raphaël Masson, conservateur au château de Versailles avant que l’on pénètre dans l’Opéra royal, tout au bout de l’aile nord du palais. Effectivement, une fois les portes poussées, l’éblouissement est total. Comment ne pas succomber à l’extraordinaire sentiment d’équilibre et d’intimité que procurent ces courbes : les trois grandes colonnes corinthiennes de chaque côté de la scène, les loges en retrait, et…

Lire l’article original