l’OMS évoque un risque de « pandémie ». Les marchés financiers sont fébriles

Ce n’était peut-être encore que « la partie immergée de l’iceberg » avait prévenu l’OMS, début février. L’Organisation mondiale de la Santé évoque désormais un risque de « pandémie », constatant l’accélération de la contamination par le Sars-CoV-2 dans le monde. Plus d’une trentaine de pays sont touchés et le coronavirus inquiète aussi les marchés financiers.

L’épidémie de pneumonie virale s’est accélérée lundi à travers le globe, l’OMS évoquant un risque de « pandémie », sur fond de dégringolade des marchés financiers inquiets pour l’économie mondiale. « Nous devons nous concentrer sur l’endiguement [de l’épidémie de nouveau coronavirus, ndlr], tout en faisant tout notre possible pour nous préparer à une éventuelle pandémie », a déclaré le…

Découvrir l’article original