L'humanité gâche le "capital" naturel de la planète (David Attenborough)

La surconsommation des ressources naturelles de la planète entame de manière irréversible son « capital écologique », a averti jeudi le célèbre documentariste naturaliste britannique David Attenborough.

« Les systèmes financiers ont beaucoup en commun avec l’écosystème du monde naturel. Les deux sont des économies », a déclaré M. Attenborough à Washington lors des réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

« Quand vous placez un investissement (…), c’est bien si vous pouvez en tirer profit. Mais vous ne seriez pas suffisamment stupide pour consommer le capital. Pourtant, c’est ce que nous faisons tout le temps avec la nature », a lancé le célèbre réalisateur de documentaires sur la faune de la BBC, qui…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *