Les taux de gaz à effet de serre dans l'atmosphère atteignent un nouveau record

Avec plus de 405 ppm en 2017, le niveau de CO2 mondial atteint un record jamais atteint depuis des millions d’années. L’Organisation météorologique mondiale lance un signal d’alarme car cette tendance toujours à la hausse favorise le changement climatique et la montée des eaux.

D’après le dernier bulletin émis par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), la concentration en CO2 atmosphérique a atteint 405,5 ppm (parties par million) en 2017, soit plus que les 403,3 ppm de 2016 et les 400,1 ppm de 2015. Le taux de CO2 atmosphérique est aujourd’hui 46 % plus élevé que celui de l’époque pré-industrielle, c’est-à-dire avant 1750.

Mais le CO2 n’est pas le seul à voir sa concentration augmenter : c’est aussi le cas du méthane, dont la majorité des émissions provient…

Découvrir l’article original