Les premières supernovae de l'univers émettaient de puissants jets de matière

On a des raisons de penser que les premières étoiles de l’univers observable étaient très massives et qu’elles ont explosé en donnant supernovae et trous noirs. Ces supernovae devaient être plus puissantes qu’on ne le croyait jusqu’à maintenant et elles devaient s’accompagner de puissants jets de matière injectant des noyaux lourds dans le milieu interstellaire.

Il existe encore de nombreuses incertitudes sur ce qu’il s’est passé au moment où les premières étoiles ont commencé à briller dans le cosmos observable, mettant fin aux Âges Sombres avec le début de la Renaissance cosmique. Il est certain que ces premières étoiles n’ont pas pu se former exactement comme celles que l’on observe depuis moins de 13 milliards d’années. De nos jours, si l’on peut dire, l’

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *