Le Pôle supérieur de Paris Boulogne-Billancourt tire la sonnette d’alarme

« En l’état actuel des choses, je ne vois pas comment le budget peut être voté à l’équilibre », annonce d’emblée Laurent Gardeux, directeur du Pôle supérieur d’enseignement artistique de Paris Boulogne-Billancourt (PSPBB). Mercredi 19 décembre 2018 doit se réunir le conseil d’administration du PSPBB qui vote le budget pour l’année à venir. Une semaine auparavant, le directeur a adressé une lettre aux étudiants dans laquelle il tire la sonnette d’alarme.

Le courrier indique une « situation financière complexe et critique » et annonce deux mesures qui seront proposées lors du conseil d’administration pour pallier le manque d’argent : la diminution de la durée des cours individuels pour les élèves en musique (passage d’1h30 à 1h15) et l’annulation du…

Lire l’article original