Le pirarucu, poisson géant d’Amazonie prisé par les gastronomes

Sa chair blanche est tendre et savoureuse, il peut mesurer trois mètres et peser plus de 200 kg: le pirarucu, poisson géant d’Amazonie auparavant menacé d’extinction, est servi aujourd’hui dans de grands restaurants de Rio de Janeiro.

Le chef Marcelo Barcellos l’utilise dans sa moqueca, un ragout de poisson baignant dans l’huile de palme et agrémenté de coriandre, l’un des plats emblématiques de la gastronomie locale, originaire de Bahia (nord-est).

Servi avec de la farine de manioc et des noix elles aussi venues tout droit d’Amazonie, ce plat est un pur plaisir pour le palais et pour les yeux, avec le contraste entre la chair blanche du pirarucu, le jaune de la farine et le vert de la coriandre.

Sa saveur s’apparente à celle de poissons de mer comme le lieu…

Découvrir l’article original