le patron de l’entreprise est considéré comme un fugitif par le FBI

Girls Do Porn a été récemment condamné par un tribunal, mais l’affaire n’est pas close pour autant. Désormais, ce sont les employés de la société qui vont devoir répondre de leurs actes devant la justice américaine.


L’affaire remonte à quelques années en arrière. Pour se distinguer des autres studios travaillant dans l’industrie du divertissement pour adultes, le créateur de Girls Do Porn, Michael Pratt, a choisi de se focaliser sur un segment très spécifique, celui des productions amateurs.

sexy

Crédits Pixabay

L’homme et ses acolytes ont donc prospecté afin de trouver des femmes désireuses de pimenter leur vie sexuelle et/ou d’arrondir leurs fins de mois.

Girls Do Porn, un business bâti sur le mensonge

Jusqu’ici, rien de répréhensible….

Lire l’article original