Le « New York Times » publie une tribune anonyme explosive pour la Maison Blanche

L’auteur se présente comme un membre de « la résistance de l’intérieur » de l’administration Trump, et prend la plume pour dénoncer les actes d’un président « dépourvu de moralité ».

Donald Trump, mercredi 5 septembre à la Maison Blanche.

C’est un double coup de poignard porté, mercredi 5 septembre, à la Maison Blanche. D’abord, parce qu’il vient de l’intérieur — un membre de haut rang de l’administration du président. Ensuite, parce qu’il est porté anonymement, sous la forme d’une tribune publiée mercredi 5 septembre par la bête noire du chef de l’Etat américain, le New York Times.

Le quotidien souligne d’emblée le caractère exceptionnel de ce texte, soulignant la…

Découvrir l’article original