Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes

« Attendre deux ans pour voir un cardiologue ce n’est pas acceptable. On sera mort avant! » Dans la salle municipale de Montargis, la femme en rose est chaudement applaudie. Hors Paris et les grandes villes, le système de santé français sombre, faute de médecins.

C’est un paradoxe au pays de la « sécurité sociale » qui, depuis l’après-Seconde guerre mondiale, garantit à tous l’accès gratuit aux soins, même pour les protocoles les plus lourds, et un motif de colère des « gilets jaunes » qui se mobilisent depuis la mi-novembre contre le gouvernement et la politique du président Emmanuel Macron.

A Montargis, 100 km au sud de Paris, la mobilisation est particulièrement suivie. Plus aucun généraliste en exercice n’accepte de nouveaux patients dans cette ville de…

Découvrir l’article original