Le cortex insulaire traite la douleur et donne des leçons au cerveau

Des neuroscientifiques de l’EPFL ont découvert qu’une zone du cerveau, le cortex insulaire, traite les expériences douloureuses et nous pousse à tirer des leçons des événements adverses.

La douleur aiguë, par exemple celle que l’on ressent lorsqu’on se tape la jambe contre un objet pointu, est une sensation désagréable. Grâce à elle, nous apprenons à éviter les situations qui peuvent être dangereuses. Ce phénomène appelé apprentissage par la peur aide les animaux et les humains à survivre. Mais quelle partie du cerveau avertit-elle les autres zones des événements douloureux pour que cet apprentissage puisse avoir lieu?

Nous savons depuis un certain temps qu’une zone du cerveau appelée amygdale joue un rôle important dans l’apprentissage par la peur. Des…

Lire l’article original