Le coronavirus CODIV-19 pourrait-il tuer 50 millions de personnes à travers le monde ?

Si les mesures visant à stopper la propagation de ce nouveau virus, récemment nommé CODIV-19, ne suffisaient pas, il pourrait bien infecter jusqu’à 60% de la population mondiale et tuer une personne infectée sur 100 : soit environ 50 millions de personnes. Mais est-ce réellement un scénario plausible ?

Il s’agit là d’un scénario catastrophe, mais qui selon Gabriel Leung, président de la médecine de santé publique à l’Université de Hong Kong, interviewé par le journal The Guardian, reste plausible. A-t-il raison ou tort ? Une première réponse, ou plutôt introduction : personne ne le sait vraiment, car il y a encore beaucoup trop d’éléments inconnus quant à ce nouveau virus.

Dans un premier temps, nous pouvons nous demander s’il est possible d’arrêter sa…

Découvrir l’article original