Le chanteur Saad Lamjarred renvoyé, devant le tribunal correctionnel de Paris pour « agression sexuelle » et « violences aggravées »

Le célèbre chanteur marocain, accusé de viol par une jeune femme en 2016, a vu les faits requalifiés par la juge le 9 avril dernier. La plaignante a fait appel ce vendredi.

Il n’en a pas fini avec la justice. La star pop-marocaine Saad Lamjarred a été renvoyé, mardi 9 avril, devant le tribunal correctionnel de Paris pour « agression sexuelle » et « violences aggravées », rapporte Le Parisien vendredi 12 avril. Suite à cette requalification, la plaignante a fait appel pour tenter d’obtenir un procès aux assises, selon son avocat. Par ailleurs, le chanteur qui était également mis en examen pour viol après les accusations d’une autre femme, a bénéficié d’un non-lieu, selon les avocats qui confirmaient une information du Parisien.

« En excluant la qualification de viol, le…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *