L'ancêtre commun des humains modernes et de Neandertal sans doute plus ancien qu'on ne croyait

Les scientifiques qui enquêtent sur les origines des humains ont réalisé d’immenses progrès grâce à l’amélioration récente des techniques d’analyse de l’ADN ancien. Une nouvelle étude se repose sur une méthode alternative pour remonter dans le temps: l’analyse de dents humaines fossilisées.

L’étude, publiée mercredi dans la revue Science Advances, fait remonter à une date plus ancienne que le consensus scientifique actuel l’âge du dernier ancêtre commun d’Homo sapiens (notre espèce) et des néandertaliens, soit 800.000 ans au lieu de 400.000 à 600.000 ans.

Mais ces travaux, menés par Aida Gomez-Robles de l’University College de Londres, font débat chez les anthropologues, dont certains contestent la précision de la méthodologie utilisée par la…

Lire l’article original