L’Amazonie selon Bolsonaro, un « rêve » qui fait cauchemarder les indigènes

Nouvelle initiative pour construire l’Amazonie « de ses rêves », le président brésilien Jair Bolsonaro a donné son aval à un projet d’ouverture des terres indigènes à l’exploitation minière qui a été dénoncé comme un « cauchemar » par des écologistes et des chefs autochtones.

Autre mesure hautement controversée: la nomination d’un missionnaire évangélique à la tête du département en charge des indigènes isolés de la Funai, agence publique des affaires autochtones.

De quoi concilier les intérêts de deux des principaux alliés de Bolsonaro: les évangéliques ultra-conservateurs et le lobby de l’agronégoce.

« J’espère que ce rêve va se concrétiser », a déclaré le chef de l’Etat jeudi soir, au moment d’apposer sa signature sur le projet de loi qui…

Découvrir l’article original