L’algorithme qui sait où va tomber la foudre

Vous pratiquez sans doute cette technique consistant à compter les secondes entre le flash d’un éclair et le fracas du tonnerre pour savoir si l’orage se rapproche ou s’éloigne. Et éventuellement vous mettre à l’abri de la foudre si, selon vos calculs, vous concluez que « Houlà ! C’est pas passé loin ! » Sans vouloir vous vexer, les chercheurs du Laboratoire de Compatibilité Electromagnétique de l’Ecole Polytechnique de Lausanne (EPFL), en Suisse, ont mis au point une méthode un peu plus scientifique.

Plus de 7 millions de données utilisées

Ils ont utilisé diverses données collectées par douze stations météorologiques suisses entre 2006 et 2017 et considérés comme autant d’indicateurs prédictifs d’impact de foudre. « Le nombre de données…

Découvrir l’article original