L'agence spatiale européenne développe un microlanceur réutilisable

L’ESA, l’agence spatiale européenne, soutient l’entreprise espagnole PLD qui ambitionne de construire un microlanceur réutilisable pour placer en orbite terrestre basse des satellites de moins de 300 kg, à un coût très inférieur aux tarifications actuellement en vigueur, et ce dès 2021.

Une descente freinée par des parachutes

Baptisé Miura, le lanceur en est encore à ses toutes premières étapes de fabrication. Le 11 avril 2019 a été réalisé un premier test de chute du premier étage de la fusée, celui qui est censé être réutilisable. Pour cet essai, point de lancement : c’est un hélicoptère qui a soulevé et emporté dans les airs le lanceur de démonstration, Miura 5. Il s’agissait en fait d’un cylindre de 15 mètres de long sur 1,4 m de diamètre….

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *