L’accord franco-australien pour construire douze sous-marins signé

L’industriel Naval Group et le gouvernement de Canberra ont scellé lundi leur partenariat stratégique pour cinquante ans d’un montant de 31 milliards d’euros.

Par Nathalie Guibert et Isabelle Dellerba Publié aujourd’hui à 07h09, mis à jour à 07h13

Temps de Lecture 3 min.

Un modèle réduit de sous-marin « Shortfin Barracuda », de Naval Group, à Paris, en avril 2016.
Un modèle réduit de sous-marin « Shortfin Barracuda », de Naval Group, à Paris, en avril 2016. Christian Hartmann / REUTERS

C’est l’issue de dix-huit mois de négociations extrêmement compliquées : l’accord de partenariat stratégique entre le gouvernement du Commonwealth d’Australie et l’industriel français Naval Group, pour la construction de douze sous-marins d’attaque, a été signé, lundi 11 février, à Canberra.

La marine australienne…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *