in

la variante britannique pourrait être 30% plus mortelle

De nombreux pays du monde sont encore aux prises avec la pandémie de COVID-19. Même si la majorité des gouvernements ont déjà commencé leur programme de vaccination massive, les taux d’infections et de mortalité peinent à chuter de manière significative. C’est notamment le cas du Royaume-Uni, qui doit également faire face à la variante britannique du coronavirus. Et celle-ci…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Belle peau : ces astuces de grand-mères pour retrouver l'éclat de notre peau volé par l'hiver

Belle peau : ces astuces de grand-mères pour retrouver l’éclat de notre peau volé par l’hiver

Helena Noguerra grand-mère à 51 ans, son fils Tanel est papa

Helena Noguerra grand-mère à 51 ans, son fils Tanel est papa