La sécheresse frappe l'Amérique centrale menacée par El Niño

Quelque part dans une forêt de pins au Honduras: une agronome mesure la concentration d’un insecte ravageur des arbres qui prolifère à la faveur de la sécheresse en Amérique centrale. Une calamité qui devrait s’aggraver sous l’influence du Niño, phénomène météorologique favorisé par le réchauffement climatique.

« Nous sommes inquiets, mais c’est bien d’être en alerte », juge Cristel Castro, une agronome de l’Institut de protection forestière (ICF), pendant qu’elle s’active à poser des pièges destinés à mesurer le retour de l’insecte dans la forêt, à une quinzaine de kilomètres à l’est de Tegucigalpa, la capitale.

Le président hondurien lui-même, Juan Orlando Hernandez, a donné l’alerte en janvier: le « gorgojo » (une espèce de charançon,…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *