La perception et la catégorisation des couleurs repose-t-elle uniquement sur le langage ?

En neurosciences, l’hypothèse majoritaire veut que la catégorisation des couleurs dépende directement du système linguistique utilisé. En d’autres termes, percevoir et nommer une couleur dépendrait du langage. Cependant, dans le cadre d’une étude récente portant sur un sujet présentant des lésions cérébrales suite à un AVC, une équipe de neurologues a montré que la perception des couleurs est en réalité bien moins dépendante du langage que ne le laissent penser les modèles actuels.

Après avoir subi un accident vasculaire cérébral, le patient RDS (identifié uniquement par ses initiales) a présenté un effet secondaire rare et inhabituel : quand il a vu quelque chose de rouge, de bleu, de vert ou de toute autre teinte chromatique, il n’a pas pu nommer la…

Découvrir l’article original