La musique ouïghoure en péril ?

Dans le nord ouest de la Chine vit la plus grande minorité du pays : les Ouïghours. Installé dans le XinJiang et dans les pays limitrophes depuis des siècles, cette population subit de la part du gouvernement chinois une violente répression. Selon les organisations non gouvernementales, 1 Ouïghour sur 10 serait aujourd’hui détenu dans un des « camps de rééducation politique » orchestrés par le parti communiste chinois. A l’extérieur de ces camps, la surveillance est massive, les interdits nombreux : on parle même de génocide culturel

Dans la tradition ouïghoure, la danse, le théâtre et la musique occupent une place privilégiée dans la vie de cette ethnie. Mais ce qu’on appelle l’âme de la culture ouïghoure, c’est le Muqam. Jusqu’en 2009, début des…

Lire l’article original