in

« La loi sur la sécurité globale est en réalité une loi sur la police globale »

Dans la plainte déposée par Michel Zecler, le producteur tabassé par des policiers à Paris le week-end dernier, les vidéos sont essentielles : celles de sa caméra de surveillance, mais aussi celles des téléphones portables de ses musiciens et des voisins. Avec l’article 24 de la loi « sécurité globale », ces personnes auraient-elles pu filmer Michel se faire frapper par…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basket – NBA : Barea reste à Dallas

Basket – NBA : Barea reste à Dallas

Test de Kingdom Hearts Melody of Memory

Test de Kingdom Hearts Melody of Memory