La justice écossaise juge la suspension du Parlement britannique « illégale »

Cette décision de justice « ne change rien » pour l’heure, a immédiatement réagi le gouvernement, qui a annoncé qu’il ferait appel de cette décision.

Le Monde avec AFP et AP Publié aujourd’hui à 12h11, mis à jour à 14h01

Temps de Lecture 1 min.

Le 28 août 2019, le premier minstre, Boris Johnson, avait annoncé la fermeture du Parlement de Westminster (ici le 3 septembre) pour cinq semaines, alors que les débats sur le Brexit enflamment la classe politique outre-Manche.
Le 28 août 2019, le premier minstre, Boris Johnson, avait annoncé la fermeture du Parlement de Westminster (ici le 3 septembre) pour cinq semaines, alors que les débats sur le Brexit enflamment la classe politique outre-Manche. MATT DUNHAM / AP

La suspension du Parlement britannique n’a pas empêché…

Lire l’article original