La Convention citoyenne doit recevoir une « réponse sérieuse » (Tubiana)

Les propositions de la Convention citoyenne pour le climat ne doivent pas être résumées aux quelques mesures les plus décriées, comme la question de la vitesse sur autoroute, estime Laurence Tubiana, qui a coprésidé le processus, en espérant une « réponse sérieuse » du président Macron lundi.

« J’attends du sérieux et de l’honnêteté », déclare dans un entretien au Journal du dimanche la présidente de la Fondation européenne pour le climat, qui a coprésidé le comité de gouvernance de la Convention qui a réuni 150 citoyens chargés de réfléchir à un paquet de solutions dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

« Je trouve ça sidérant de s’attarder sur des détails, comme sur cette mesure dite emblématique de limitation…

Découvrir l’article original