La centrale nucléaire de Flamanville sous « surveillance renforcée » de l’ASN

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé mercredi avoir placé la centrale nucléaire de Flamanville (Manche) sous « surveillance renforcée », estimant qu’EDF y rencontre des difficultés, après auditionné en juillet son directeur.

Le gendarme du nucléaire avait à la mi-juillet convoqué le directeur de la centrale, qui compte deux réacteurs de 1.300 MW, pour lui demander de renforcer la maîtrise des activités d’exploitation, après l’avoir auditionné au début du même mois.

Une série de reproches avait été faite à l’électricien: déficience dans la maîtrise de certains gestes techniques d’exploitation, défauts de maintenance et de surveillance des prestataires, problème de qualité sur des documents…

« La mise sous surveillance renforcée…

Découvrir l’article original