Koba LaD accusé d’homophobie « décomplexée »: déprogrammation massive de festivals

Les déprogrammations se poursuivent pour le rappeur Koba LaD. Quelques jours après la polémique homophobe autour du rappeur, les festivals continuent de réagir. Après le Main Square Festival à Arras, le Garorock à Marmande, le Dour Festival en Belgique et le VYV Festival à Dijon, c’est au tour de We Love Green de se désolidariser de l’artiste. Ce festival, qui se tient à Paris au mois de juin, est l’un des événements les plus prisés de la période estivale.

Dans un message posté sur Twitter, l’organisation rappelle qu’elle a « toujours défendu la diversité et le respect d’autrui ». « Malgré les excuses publiques de l’artiste sur sa maladresse, les idées véhiculées sont contraires à l’état d’esprit du festival ».

Pour…

Lire l’article original