Kimpembe, un futur cadre qui ne doit plus se dérober

Quelques hauts et pas mal de bas. C’est un peu le résumé de la saison de Presnel Kimpembe jusqu’ici. La semaine écoulée s’inscrit clairement dans la deuxième catégorie. Le titi parisien a été l’un des protagonistes des deux défaites consécutives concédées par le PSG en Ligue 1, une première depuis octobre 2011. Il a sombré au sein d’une défense qui a souffert le martyr à Lille (5-1), puis trois jours après à Nantes (3-2). Dominé par Nicolas Pépé, puis Kalifa Coulibaly, le défenseur francilien n’a été que l’ombre du joueur si prometteur qui avait mis Lionel Messi dans sa poche, un soir de février 2017.

Presnel Kimpembe lors de PSG-Barça

Presnel Kimpembe lors de PSG-BarçaAFP

Capitaine à La Beaujoire, Kimpembe était attendu comme le patron d’une arrière-garde…

Découvrir l’article original