« Je m'écroule, je rampe, je creuse ma tombe » : Marion Bartoli évoque l'enfer de l'anorexie

Dans son autobiographie Renaître, en librairie dès le 26 avril, Marion Bartoli met des mots sur l’enfer qu’elle a vécu ces dernières années. Anorexique, la tenniswoman a dû être hospitalisée pendant plusieurs mois.

Ce jeudi 26 avril, Marion Bartoli publie sa toute première autobiographie, Renaître, aux Éditions Flammarion. L’occasion pour la sportive d’évoquer sans détour la descente aux enfers qui l’a détruite pendant quelques années. Malmenée par un compagnon tyrannique qui n’avait de cesse de l’humilier et de la complexer, Marion Bartoli est tombée dans l’enfer de l’anorexie. Une impasse qui a duré plusieurs années, jusqu’à une hospitalisation en urgence, en Italie puis à Paris, à l’insu de tous.

« Je ne tiens plus debout. Je ne peux plus me laver à l’eau

Lire l’article original