IVG : nouvelles inquiétudes pour les Américaines




Ce texte fait froid dans le dos. Ce projet de loi prévoit que dans l’Etat de l’Alabama, aux Etats-Unis, les femmes ne puissent plus prendre la décision d’interrompre ou non leur grossesse. Même si elles ont été violées ou victimes d’un inceste. Les m…
Lire la suite de l’article sur Elle.fr



Lire l’article original