jeudi 15 novembre , 2018

INFO

Melania Trump fait limoger une cadre de la Maison Blanche

La First Lady avait affirmé qu’elle ne méritait plus « l’honneur de travailler à la Maison Blanche ». Au lendemain de l’intervention de Melania Trump pour demander son renvoi, Mira Ricardel a bien été limogée de son poste à la Maison Blanche. Cette proche collaboratrice du conseiller …

En savoir plus »

La République brésilienne peut-elle survivre à Bolsonaro ?

Les déclarations et propositions présentées tout au long de la campagne présidentielle brésilienne représentent-elles un risque pour la République brésilienne? « Soyez-en témoins, ce gouvernement sera le défenseur de la constitution, de la démocratie et de la liberté. Ce n’est pas la promesse d’un parti ou …

En savoir plus »

Le mea culpa d’Emmanuel Macron

Article réservé aux abonnés Le chef de l’Etat, lors de son interview sur TF1 à bord du « Charles-de-Gaulle ». Aurélien Morissard/IP3 Aurélien Morissard/IP3 Emmanuel Macron n’était jamais allé aussi loin dans l’autocritique. Alors que les « gilets jaunes » ont prévu des actions de blocage contre …

En savoir plus »

José Da Silva, le gentleman de Cocody

Il a lancé des stars mondiales (Cesaria Evora, Bonga…), continentales (Oliver N’Goma, Revolution), mais le Cap-Verdien ne compte pas s’arrêter là. A 58 ans, le célèbre producteur de musique, ancien aiguilleur à la SNCF, s’est établi à Abidjan où il a créé une filiale de …

En savoir plus »

Le Maroc lance le premier TGV africain, made in SNCF

Article réservé aux abonnés Un TGV Alstom, à son arrivée au port de Tanger, en juin 2015. STR / AFP C’était le dernier continent (avec l’Océanie) à ne pas connaître l’ivresse de la grande vitesse ferroviaire. Le roi du Maroc, Mohammed VI, doit inaugurer, jeudi …

En savoir plus »

Marseille : le ras-le-bol descend la Canebière jusqu'à la mairie

Huit torches enflammées et huit portraits des morts de la rue d’Aubagne en tête de cortège. Leurs prénoms : Fabien, Simona, Marie-Emmanuelle, Cherif, Niasse, Ouloume, Taher, Julien. Le «défilé de la colère» a descendu la Canebière, mercredi soir, en direction de la mairie de Marseille. Neuf jours après l’effondrement …

En savoir plus »