Immunité : la piste des anticorps monoclonaux

L’immunité liée au virus serait peut-être plus étendue qu’on ne le pense. Une méthode innovante, utilisant des anticorps neutralisants puissants, suscite de l’espoir.

Tandis que l’intensité de la pandémie s’estompe en Europe, se maintient aux Etats-Unis, bat son plein en Amérique latine et semble rebondir en Asie, la question de l’immunité conférée aux 8 millions de personnes qui, dans le monde, ont à ce jour survécu après avoir contracté le Covid-19 (450 000 sont décédées) devient un sujet de premier plan : combien de temps vont-elles être protégées ? Peuvent-elles être contaminées de nouveau ? Quel type de protection un vaccin doit-il cibler ?

On distingue deux grandes immunités : l’innée et l’adaptative. L’innée est une première ligne…

Lire l’article original