Ils sont les pères fondateurs d’une nouvelle révolution, la mobilité électrique

Le Nobel de chimie attribué mercredi a salué les travaux de trois scientifiques à l’origine des batteries lithium ion : une innovation dont le potentiel propulse aujourd’hui la croissance de l’automobile et du deux-roues électriques, demain celle des avions.

« C’est l’une des grandes avancées du siècle dernier avec le transistor ou la fibre optique », salue Jean-Marie Tarascon, professeur au Collège de France, pionnier de ce type de batteries, dans les colonnes du Monde, à propos de l’invention qui a valu à trois hommes, un Britannique, un…

Lire l’article original