Google ferme le studio VR derrière les Spotlight Stories

Il devient difficile de suivre la stratégie de Google sur le marché de la AR/VR. Le lancement de la plateforme Daydream semblait amorcer un projet d’envergure; d’autant plus que Google maitrisait aussi en partie le contenu avec les courts métrages VR de son application mobile Spotlight Stories. Forte de ses 18 courts en VR, certains réalisés par des réalisateurs de renom, Spotlight Stories permettait avant tout de goûter à la VR autrement que par le truchement du jeu vidéo. La qualité du contenu proposé ne faisait guère débat : le petit film intimiste Pearl (réalisé par un ancien de Disney) a même été nominé aux Oscars dans la catégorie du meilleur court métrage d’animation !

Pearl

Las, 6 ans après le lancement de l’app, Google annonce…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *