Google, Facebook, YouTube… les géants du Web vont lutter contre le terrorisme sur Internet

L’appel de Christchurch. Tel est le nom donné à une série d’engagements qui ont été signés aujourd’hui à Paris entre plusieurs pays et géants du Web.

L’appel de Christchurch engage les gouvernements et les entreprises du secteur de la technologie à éliminer les contenus terroristes et extrémistes en ligne. Il repose sur une conviction : un Internet ouvert, libre et sûr. Parmi les groupes technologiques partenaires, il y a Amazon, Dailymotion, Facebook, Google, Microsoft, Qwant (moteur de recherche français), Twitter ou encore YouTube. Près de 20 pays ont signé l’appel, mais les États-Unis ont décidé de ne pas s’allier. « Nous préférerons renoncer à l’unanimité qu’avoir un texte vide », indique-t-on du côté du pays…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *