dimanche 17 février , 2019
Home / INFO / « Gilets jaunes » : « Soit une dynamique s’organise autour d’un leader, soit le mouvement se délite »

« Gilets jaunes » : « Soit une dynamique s’organise autour d’un leader, soit le mouvement se délite »

Pour Olivier Costa (CNRS), les membres de ce mouvement, « pas ou peu politisés, découvrent toute la difficulté à mener une action publique ».

Propos recueillis par Faustine Vincent Publié aujourd’hui à 16h12, mis à jour à 16h12

Temps de Lecture 4 min.

Article réservé aux abonnés

Manifestation de « gilets jaunes » à Paris, samedi 2 février 2019.
Manifestation de « gilets jaunes » à Paris, samedi 2 février 2019. BENJAMIN GIRETTE POUR LE MONDE

Les « gilets jaunes » tentent aujourd’hui de se structurer, deux mois et demi après leur première journée de mobilisation, le 17 novembre 2018. Le défi est de taille vu la singularité du mouvement, hétéroclite, non partisan et qui rejette le système représentatif. Olivier Costa, directeur de recherches au CNRS, estime que les « gilets…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *