La CNIL inflige 20 000€ d’amende à une entreprise qui filmait ses salariés en continu

Imaginez-vous installé à votre poste de travail, avec une caméra qui épie vos moindres faits et gestes, tout cela en continu. Non, ce n’est pas un futur dystopique issu d’un épisode de Black Mirror, mais bien une réalité dans la société UNIONTRAD COMPANY. Celle-ci vient de se faire épingler par la CNIL et condamner à verser 20 000 euros après avoir filmé ses salariés en continu sans jamais leur avoir clairement expliqué qu’ils étaient filmés.

UNIONTRAD COMPANY est une société spécialisée dans la traduction et compte neuf salariés. Ce sont ces salariés qui ont alerté la CNIL d’un souci de taille dans l’entreprise : la présence d’une caméra dans leur bureau allumée 24h/24h. Le problème, c’est que ce système de vidéosurveillance n’a…

Lire l’article original