in

François Salachas, neurologue : « La colère des soignants est immense »

Et déjà, pourtant, ce neurologue, membre du Collectif inter-hôpitaux, avait fait part au président de la République de l’épuisement du personnel : « On est au bout et, pour le moment, vous n’êtes pas là ». Et du caractère dramatique de la situation des hôpitaux, qu’il avait comparée à celle de Notre-Dame en feu. Sauf que, soulignait-il, leur destruction accélérée semble moins émouvoir que celle de la majestueuse cathédrale. Nous avons voulu savoir, plus d’un mois après le début de l’épidémie, comment ce médecin adepte du franc-parler, jugeait la situation.

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pell, JFK, Stephanie Grisham : les 3 infos qu’il ne fallait pas louper (hors coronavirus)

Activité partielle : « Notre dispositif est le plus protecteur d’Europe » assure Muriel Pénicaud