France – Monde | Gilets jaunes : Macron dénonce la violence et les silences « complices »

Emmanuel Macron est revenu lundi soir sur les violences qui ont émaillé les manifestations des gilets jaunes.

« Lorsque la haine s’abat et qu’au nom d’idéaux la destruction se joue dans la rue, trop de voix se taisent et deviennent alors complices, trop de voix laissent confondre des idéaux avec le nihilisme de la violence. »

Le président de la République a fait ses déclarations lors d’une remise de décoration à l’ex-dirigeant communiste Robert Hue.

Ce dernier l’avait soutenu lors de la dernière campagne présidentielle.

La « fraternité » des ronds points louée

En…

Lire l’article original