Filiation des enfants nés par GPA à l’étranger : l’Assemblée fait machine arrière

Les députés se sont prononcés contre la reconnaissance en France des enfants conçus par une mère porteuse à l’étranger. Mais la question n’est pas définitivement tranchée.

L’Assemblée nationale a finalement rejeté mercredi toute reconnaissance automatique en France de la filiation d’enfants conçus par GPA (mère porteuse) dans un pays étranger où la pratique est autorisée, revenant sur un premier vote et achevant l’examen du projet de loi bioéthique.

Les députés se prononceront lors d’un scrutin solennel mardi…

Lire l’article original