Fessenheim : la doyenne des centrales nucléaires françaises définitivement débranchée

Victoire pour les antinucléaire français, allemands et suisses, cette fermeture suscite au contraire la colère des salariés de la centrale et de la plupart des 2500 habitants de la commune.

Victoire pour les antinucléaire français, allemands et suisses, cette fermeture suscite au contraire la colère des salariés de la centrale et de la plupart des 2500 habitants de la commune.

afp.com/SEBASTIEN BOZON

Le démantèlement proprement dit, inédit en France à cette échelle, devrait débuter à l’horizon 2025 et durer au moins jusqu’en 2040.

Une page se tourne dans l’histoire du nucléaire français. Fessenheim, la doyenne des centrales nucléaires françaises, ne produira plus d’électricité : le second réacteur a été débranché du réseau électrique national lundi soir à 23 heures, un crépuscule célébré comme une victoire par les antinucléaire mais vécu comme un crève-coeur par les salariés et les habitants….

Lire l’article original