Faut-il avoir peur de l’inflation ?

Jusqu’ici la hausse des prix est restée limitée, mais en y regardant de plus près, on se rend compte que la baisse de ceux du pétrole cachent de fortes hausses dans d’autres postes.

Si on en croit les chiffres publiés par l’Insee sur l’évolution des prix en avril, on ne perçoit guère pour l’instant les prémices d’une flambée inflationniste : ils n’ont augmenté que de 0,3 % sur un an.

Lire l’article original