Facebook confronté à une hémorragie de ses cadres dirigeants

Chris Cox avait récemment été promu chef de produit, supervisant Facebook, mais aussi Instagram et WhatsApp. Ici, en 2016 à Paris.
Chris Cox avait récemment été promu chef de produit, supervisant Facebook, mais aussi Instagram et WhatsApp. Ici, en 2016 à Paris. LIONEL BONAVENTURE / AFP

Le coup est rude. Vendredi 15 mars, Facebook a annoncé le départ de deux cadres importants. D’abord, Chris Cox, 36 ans, qui était un des lieutenants les plus proches du fondateur, Mark Zuckerberg, et parfois même présenté comme son possible successeur. Arrivé chez Facebook il y a treize ans, il en était l’un des quinze premiers ingénieurs. M. Cox avait participé au lancement du « fil d’actualité », devenu le cœur du réacteur du réseau social. Récemment, il avait été promu chef de produit, supervisant Facebook, mais aussi Instagram et WhatsApp, rachetés par le groupe. L’autre dirigeant sur le…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *