Éric Le Sage ou le nocturne au lever du jour


Le pianiste se plonge dans l’intégralité des nocturnes pour piano de Gabriel Fauré. Il présente également un enregistrement consacré à la musique de chambre de Brahms et au Dichterliebe de Schumann avec Julian Prégardien et Sandrine Piau.

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *