Éoliennes: la Charente-Maritime vent debout contre de nouveaux projets

Deuxième département préféré des Français comme destination touristique (selon une étude Kantar TNS), la Charente-Maritime s’inquiète de voir sur ses paysages, des collines de Saintonge à l’estuaire de la Gironde, se hérisser de plus en plus de mâts éoliens, et tente de dire stop.

Vendredi, le conseil départemental, présidé par l’ancien ministre Dominique Bussereau (ex-LR) a voté le principe d’un moratoire de deux ans, gelant l’implantation de toute éolienne.

Une demande à laquelle l’Etat — seul décisionnaire — a peu de chances d’accéder : « Ce serait vécu par certains comme l’expression d’un retrait du gouvernement au soutien de l’éolien terrestre », estime le secrétaire général de la préfecture Pierre-Emmanuel Portheret.

Mais, venant…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *