En 2017, 142 000 femmes victimes de crimes ou délits sexistes

Ces crimes et délits ont été très majoritairement commis dans le cadre conjugal.

Quelque 142 000 femmes ont été victimes de crimes ou délits sexistes en 2017, selon une étude inédite combinant enquête sociologique et chiffres de la délinquance, publiée ce vendredi par le ministère de l’Intérieur.Cette étude va désormais « être reconduite chaque année », a affirmé Laurent Nuñez, secrétaire d’État à l’Intérieur.  

LIRE AUSSI Sexisme dans la com’ : une omerta bien difficile à lever 

Elle croise pour la première fois les procédures enregistrées par les forces de l’ordre en matière de…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *